Innovations

Programmes R&D

Test In View

Problématique posée :

Sans que nous nous en rendions compte, les systèmes électroniques communicants font de plus en plus partie de notre quotidien. Il en est ainsi dans les moyens de transport et plus particulièrement dans nos voitures.
Un véhicule haut de gamme intègre aujourd'hui jusqu'à 50 calculateurs qui communiquent en permanence et améliorent notre sécurité, notre confort et notre consommation.
Les systèmes de test de ces calculateurs ont dû s'adapter pour suivre les nouvelles cadences de production des usines, les changements plus rapides de modèles sur les lignes de production et surtout répondre aux exigences de qualité (traçabilité, récurrence, capitalisation...)
Dès 2005, Renault a souhaité investir dans un environnement logiciel et matériel permettant de répondre aux nombreux challenges du test et de validation des systèmes électroniques embarqués dans ses véhicules.

Clemessy relève le challenge :

Renault souhaite aller très vite et nous demande une première configuration dans un délai de 6 mois.
Motivés par ce challenge, nous avons réuni une équipe composée de 15 ingénieurs et techniciens, tous experts en informatiques industrielles, mesures ou systèmes embarqués. Un partenariat avec National Instruments, acteur majeur de la mesure et de l'acquisition de données, permet d'engager positivement nos recherches et d'aboutir à une solution pertinente : Test In View.

TestInView :

Test In View (TIV) permet de générer et d'acquérir des signaux électriques simples ou complexes, importer des modèles mathématiques (Matlab/Simulink) qui simulent le comportement d'un équipement absent dans son environnement futur de fonctionnement.
Ses fonctionnalités permettent de décrire les séquences de test, de les dérouler avec une précision de la milliseconde et d'évaluer automatiquement les résultats attendus.
TestInView a largement fait ses preuves auprès d'acteurs majeurs de l'industrie automobile et aéronautique. Permettant de se concentrer sur son métier, il facilite et accélère les démarches de simulation, de test et de validation des systèmes électriques embarqués (calculateurs et réseaux) tout en capitalisant les acquis.
Il est totalement modulaire puisqu'il permet d'intégrer des fonctionnalités propres à chaque client qui disposera alors d'une clef d'autorisation exclusive de la fonction.
Basé sur une architecture matérielle National Instruments, TIV reste ouvert vers d'autres acteurs significatifs du marché (DSPACE...).

Nos pistes de Recherche & Développement :

  • Etendre l'intégration vers d'autres moyens de communication.
  • Etendre l'intégration à d'autres modèles de modélisation. L'objectif étant de donner la possibilité aux constructeurs de dérouler les tests très en amont, dès la définition des nouvelles fonctions et de leurs interactions avec les éléments existants.
  • Nous travaillons actuellement sur la faisabilité d'interfaçage avec des outils AMESIM.
  • Développer la co-simulation, c'est à dire la capacité à dérouler de manière synchronisée des séquences de tests sur des ensembles matériels et logiciels existants et disparates.